ETUDE COMPARATIVE DE LA TOXICITE DE TROIS SUBSTANCES ACRIDIFUGES SUR LES LARVES DU CINQUIEME STADE ET SUR LES ADULTES DE SCHISTOCERCA GREGARIA FORSKÅL, 1775 (ORTHOPTERA, CYRTACANTHACRIDINAE) COMPARATIVE STADY OF THE THREE ACRIDIFUGES TOXICITY OF LARVA AT

  • M.D. OULD EL HADJ
  • A. TANKARI DAN-BADJO
  • F. HALOUANE

Résumé

RESUME
L’étude de la toxicité des extraits de Melia azedarach, d’Azadirachta indica et d’Eucalyptus globulus, vis à vis des larves
L5 et des adultes de S. gregaria a révélé la présence de substances qui inhibent ou diminuent fortement la prise de nourriture
chez cet acridien. Le chou traité au neem ou au melia n’a pas été consommé alors que les fragments de chou imprégnés
d’eucalyptus sont faiblement appetés. Ceci révèle l’effet dissuasif d’A. indica et de M. azedarach et montre une action
antiappétant d’Eucalyptus globulus. Les larves mises en présence de chou trempé dans les extraits de neem, de mélia et
d’eucalyptus perdent respectivement 56%, 37% et 19,5% de leurs poids initiaux. Quant aux imagos, cette chute de poids est de
36% pour le neem, 29,9% pour le mélia et 18,6% pour l’eucalyptus. De plus, les larves de cinquième stade, nourries à l’aide de
fragments de chou, traités au neem ou au mélia n’ont pas atteint la mue imaginale, 20% de celles nourries en présence
d’eucalyptus ont pu effectuer leur dernière mue. Pour A. indica une mortalité de 100% est atteinte au bout de 12 jours pour les
L5 et 13 jours pour les adultes. Elle est pour M. azerdarach de 11 jours et 14 jours respectivement pour les L5 et les adultes. Les
individus traités à l’eucalyptus meurent quelques jours plus tard. Il s’est avéré que les larves sont plus sensibles que les imagos
à ces extraits. L’examen des temps létaux 50 (TL50) montre pour les L5 que le temps le plus court est obtenu avec l’extrait de
neem (7,5 jours) puis le mélia (8,2 jours) et enfin l’eucalyptus (10,4 jours). Il en est de même pour les adultes avec
respectivement 8,1 jours, 8,3 et 9,6 jours.
Mots clés : Schistocerca gregaria/ toxicité/ extraits foliaires/ mortalité/ chou.
SUMMARY
The study of the toxicity of Melia azedarach extracts, Azadirachta indica and of Eucalyptus globules, concerning L5 and adults
of S. gregaria has revealed the presence of substances that inhibit greatly the consumption of food by these locust. Cabbage
treated with neem or melia has not been consumed, whereas fragments of cabbage filled with eucalyptus were little bit
consumed. This reveals the dissuasive effect of A. indica together with M. Azedarach, and shows an anti-appealing action of
eucalyptus globules. Larva’s in presence of cabbage soaked in neem, melia and eucalyptus extracts lose respectively 37% and
19,5% of their initial weights as for imagoes, this loss of weight is by 36% for neem, 29,9% for melia and 18,6% for
eucalyptus. Also larva of fifth didn’t reach their imaginable molt, 20% of those fed in presence of eucalyptus could have done
their last. For A. indica a mortality of 100% is reached during 12 days for L5 and 13 days for adults. Individuals treated with
eucalyptus die few days after. It was proved out that larva’s are more sensitive than imagoes. The examination of the TL50
shows that the L5, the shortest time is obtained with the extract of neem (7,5 days) then the melia (

Bibliographies de l'auteur

M.D. OULD EL HADJ
Département de Biologie, Université de Ouargla
A. TANKARI DAN-BADJO
Département de Biologie, Université de Ouargla
F. HALOUANE
Institut de Biologie, Université de Boumerdes-Alger,

Références

[1] WILPS H., NASSEH O., KRALL S., SALISSOU G.
B., 1992 - Les effets d’inhibiteurs de croissance et de
biocides végétaux sur les larves de Schistocerca
gregaria (Forskål, 1775). Rev Sahel PV Info, N°45, pp
5-19.
[2] LANGEWLD.J. et SCHMUTTERER H., 1992 -
Effets du traitement à l’huile de neem sur la phase du
criquet pèlerin, pp 143-145 in LOMER C J et PRIOR
C. La lutte biologique contre les acridiens. CAB
International, Wallingford, 400 p.
[3] TAIL G., 1998 - Action de quelques substrats
alimentaires sur quelques paramètres biologiques de
Schistocerca gregaria (Forskål, 1775) (Orthoptera,
acrididae). Efficacité entomopathogène de
Pseudomonas fluorescens (Pseudomonasaceae) sur
quelques aspects physiologiques du criquet pèlerin.
Thèse magister, Sci agro, INA, El harrach-Alger,
190p.
[4] YOUSSEF O.A., 1999 - Régime alimentaire de
Schistocerca gregaria (Forskål, 1775) (Acrididae,
Cyrtacanthacridinae) en phase solitaire dans les
conditions naturelles de la marre d’Akjoujt
(Mauritanie). Cycle biologique sur Scorprerus
vermiculatus (Fabaceae) et essai d’efficacité de Melia
azedarach L.(Meliaceae) sur les L5 et les imagos de
cet acridien. Mém. Ing. Agro., Inst. nat. f. sup./ agro.
Sahar., Ouargla, Algérie, 66 p.
[5] VOLKONSKY M., 1937 - Sur l’action acridifuge des
extraits de feuilles de Melia azedarach. Arch. Inst.
Pasteur d’Algérie, TXV, N°3, pp 427-432.
[6] BALANCA G et VISSCHER M N, 1992 - Glossaire
des termes élémentaires d’acridologies et de lutte
antiacridienne en Afrique sahélienne. GTZ et CIRADPRIFAS,
Montpellier, 157p.
[7] LEGALL P., 1989 - Le choix des plantes nourricières
et la spécialisation trophique chez les acridiens
(Orthoptera, acrididae). Acrida, T 8 (1-2): 2-8.
[8] DOUMANDJI S et DOUMANDJI-MITICHE B, 1994
– Criquets et sauterelles (Acridologie). OPU, Ben
Aknoun, Alger, 99p.
[9] AMER S. A. A. et RASMY A. H., 1993 - Sable that
effects some foliar extracts, having aricidal propecties,
on the biology of the two spotted spisder mite
Tetranicur urticea. Bull. Zool. So., Egypte, 41, pp 99-
103.
[10] MOMEN F. et AMER S. A. A., 1994 - Effects of
some foliar extracts on the predatory mite Amblyseius
barberi (Acarina, Phytoseiidae). Acarologie, TXXXV,
(3) : 223-228.
[11] DURANTON J F, LAUNOIS-LUONG M M et
LECOQ M, 1982 - Manuel de protection acridienne
en zone tropicale sèche. GERDAT, Montpellier, T I,
965p.
[12] CHAUVIN R, 1956- Physiologie des insectes. INRA,
Paris, 541 p.
[13] WIGGLESWORTH V B, 1972- The principales of
insect physiology. Chapman and Hall, London, New-
York, 827 p.
[14] DJOBBIKOI J et FUZEAU-BRAESCH S, 1979 –
Sensibilité phasaire de locusta migratoria aux résidus
d’un insecticide, le Lindane, issue de semences de blé
traité. Phytiatri-phytopharmacie, 28, pp 185-192.
[15] DOUAHO K, KERSHOAS L et FUZEAUBRAESCH
S, 1982 – Mécanisme de la sensibilité au
Lindane chez le criquet migrateur, locusta migratoria
L.Agronomie, 2(9), pp 895-900.
[16] DOUMBIA L, 1994 - Les effets de Melia azedarach
sur les larves du criquet pèlerin, Schistocerca gregaria
(Forskål, 1775). Rev. Sahel PV Info, 60, pp 2-10.
[17] DIOP B et WILPS H ,1997- Field trials with neem oil
and Melia volkensii on Schistocerca gregaria pp.201-
208 in KRALL S., PEVELING R et DIALO BA D.,
New strategies in locust control. Birkhauser, Berlin,
521 p.
Comment citer
OULD EL HADJ, M.D.; TANKARI DAN-BADJO, A.; HALOUANE, F.. ETUDE COMPARATIVE DE LA TOXICITE DE TROIS SUBSTANCES ACRIDIFUGES SUR LES LARVES DU CINQUIEME STADE ET SUR LES ADULTES DE SCHISTOCERCA GREGARIA FORSKÅL, 1775 (ORTHOPTERA, CYRTACANTHACRIDINAE) COMPARATIVE STADY OF THE THREE ACRIDIFUGES TOXICITY OF LARVA AT. Courrier du Savoir, [S.l.], v. 3, avr. 2014. ISSN 1112-3338. Disponible à l'adresse : >http://revues.univ-biskra.dz/index.php/cds/article/view/227>. Date de consultation : 15 jui. 2020
Rubrique
Articles