LECTURE DANS LE REGLEMENT PARASISMIQUE ALGERIEN

  • L. ZEGHICHI Maître assistant -université de M’sila
  • A. MERZOUGUI Ingénieur en génie civil
  • B. MEZGHICHE Maître de conférence -université de Biskra

Résumé

Le séisme du 21 Mai 2003 d’Alger et Boumerdes a fait preuve de la fragilité des structures et de la négligence totale des règlements parasismiques dans la réalisation des bâtiments. Les dommages importants et la ruine des constructions causés par ce séisme sont dus non pas au choix du type de matériau ou tu type de structure, mais à la conception et l’étude non conforme aux exigences parasismiques et à la mauvaise qualité des matériaux. A partir de cette communication on essaye de répondre à la question suivante : Peut-on concevoir des bâtiments résistants convenablement au séisme ?

Références

[1] James Mitchell, la terre , 1978. [2] Module d’éducation à l’environnement, Revue du ministère de la formation et l’enseignement professionnel. 2003 [3] Victor Davidovici, Learning from earth quakes – Génie parasismique. [4] R – Dupain, R Lanchon, J-C Saint Drraman, granulats, sols, ciments et bétons, 2eme édition. 2000 [5] Règles parasismiques Algériennes (RPA 99). [6] Tzenov et Bonne ville. Calcul des structures parasismiques. 1985.
Comment citer
ZEGHICHI, L.; MERZOUGUI, A.; MEZGHICHE, B.. LECTURE DANS LE REGLEMENT PARASISMIQUE ALGERIEN. Courrier du Savoir, [S.l.], v. 6, avr. 2014. ISSN 1112-3338. Disponible à l'adresse : >http://revues.univ-biskra.dz/index.php/cds/article/view/322>. Date de consultation : 10 jui. 2020
Rubrique
Articles