DYNAMIQUE DES POPULATIONS D’OULEMA MELANOPUS LINNE, 1758 (COLEOPTERA ; CHRYSOMELIDAE) SUR SIX VARIETES DE BLE DUR (TRITICUM DURUM DESF.) DANS LA REGION DES HAUTES PLAINES DE L’EST ALGERIEN

  • HADIA KELLIL Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Université Abbes Laghrour-Khenchela.
  • ABDELKRIM SI BACHIR Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Université Batna 2-Batna.
  • FAIZA MARNICHE Ecole Nationale de Vétérinaire, El-Harrach –Alger.
  • KHALISSA MOHGUEN Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Université Ferhat Abbas-Sétif
  • DALILA ADDAD Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Université Abbes Laghrour-Khenchela
  • CHERIF GHAZI Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie et des Sciences de la Terre et de l’Univers, Université Kasdi Merbah- Ouargla

Résumé

La dynamique des populations du Criocère des céréales Oulema melanopus L. (Coleoptera ; Chrysomelidae) est suivie sur six variétés de blé dur Triticum durum Desf. (Bousselam, Waha, Mohamed Ben Bachir, Megress, Setifis et Tadjdid), durant trois années  (2012, 2013 et 2014) dans les Hautes plaines de l’Est Algérien (Sétif), où l’espèce est considérée comme ravageur primaire des céréales. Pour chaque variété, et sur 40 plantes échantillonnées, un total de 5 talles, sur un ensemble de 200 talles par variété et par relevé sont examinées. Ces relevés, d’une semaine à dix jours, sont explorés durant les quatre stades phénologiques de la plante hôte : fin tallage, montaison, épiaison, maturation. L’année 2013 est considérée comme la plus favorable au développement d’O. melanopus par rapport aux deux années 2012 et 2014. Le stade montaison est le stade où les effectifs les plus élevés sur toutes les variétés sont notés. La variété Tadjdid est la plus colonisée par O. melanopus, en particulier durant les stades ‘’fin tallage’’ et ‘’montaison’’. La variation des effectifs en fonction des variétés étudiées est significative (P< 0,01) en 2012 et en 2014, à très hautement significative en 2013 (P< 0,0001). La variation des effectifs en fonction des stades phénologiques est hautement significative (P< 0,001) en 2012 et très hautement significative (P< 0,0001) en 2013 et 2014. La variation des abondances en fonction de l’effet combiné ‘’Variété x Stade phénologique’’ est significative (P< 0,01) en 2012, hautement significative (P< 0,001) en 2013 et très hautement significative (P< 0,0001) en 2014. Les résultats permettront d’effectuer un meilleur choix des variétés résistantes au Criocère des céréales et d’orienter les programmes de lutte contre ce ravageur dans les Hautes plaines de l’Est Algérien.

Publiée
2018-07-11
Comment citer
KELLIL, HADIA et al. DYNAMIQUE DES POPULATIONS D’OULEMA MELANOPUS LINNE, 1758 (COLEOPTERA ; CHRYSOMELIDAE) SUR SIX VARIETES DE BLE DUR (TRITICUM DURUM DESF.) DANS LA REGION DES HAUTES PLAINES DE L’EST ALGERIEN. Courrier du Savoir, [S.l.], n. 26, jui. 2018. ISSN 1112-3338. Disponible à l'adresse : >http://revues.univ-biskra.dz/index.php/cds/article/view/3961>. Date de consultation : 23 oct. 2018
Rubrique
Articles