ELIMINATION DU CUIVRE PRESENT DANS LES EAUX USEES INDUSTRIELLES SUR UN FILTRE PLANTE DE TAMARIX

  • N. SEGHAIRI Laboratoire de Recherche en Génie Civil, Hydraulique, Développement Durable et Environnement. Université de Biskra
  • L. MIMECHE Laboratoire de Recherche en Génie Civil, Hydraulique, Développement Durable et Environnement. Université de Biskra
  • M. DEBABECHE Laboratoire de Recherche en Génie Civil, Hydraulique, Développement Durable et Environnement. Université de Biskra
  • A. HAMZAOUI Ingenieur en hydraulique, Université de Biskra

Résumé

La pollution des eaux usées par les métaux lourds demeure à l’heure actuelle l’un des problèmes majeurs à résoudre dans les
pays  industrialisés. Divers méthodes classiques  sont utilisées pour éliminer  les métaux  lourds des eaux usées existant. Elles
sont basées sur des phénomènes de précipitation chimiques, d’échanges d’ions, de biosorption ou d’adsorption.
Le  traitement par  les plantes  (la phytoépuration) consiste à un  traitement naturel par une  série d’écosystèmes aquatiques ou
semi aquatiques organisés et  structurés artificiellement de manière à optimiser  leur capacité de  rétention pour  les différents
paramètres de pollution. Nombreuses études visent à accroitre le prélèvement des métaux lourds par les plantes pour dépolluer
les eaux usées.
L’objectif de la présente étude est de mettre en évidence les potentialités des tamarix à épurer les eaux usées industrielles avec
des concentrations en cuivre de la zone industrielle de Biskra.

 

 

Wastewater pollution by  heavy  metals remains today one  of  the major  problems  to solve  in  industrialized
countries. Various conventional methods are  used  to remove  heavy metals  from the  existent wastewater. They are based on
chemical precipitation phenomena, ion exchanges, adsorption or biosorption.  
The treatment plants (phytopurification) is a natural treatment for a variety of aquatic or semi aquatic artificially organized and
structured to  maximize their holding  capacity for  various  pollution  parameters.  Many  studies aim  to increase the
removal of heavy  metals by  plants  to  clean  up  wastewater.  The  objective of  this  study is to  highlight the  potential
of Tamarix to purify industrial wastewater with concentrations of copper in the industrial area of Biskra.

Références

[1] ABISSY, M., MANDI, L. (1999). Utilisation des
plantes aquatiques enracinées pour le traitement des
eaux usées urbaines : cas du roseau, Rev. Sci. Eau,
12,3, 285-315.
[2] BEGG, J.S., Lavigne, R.L., VENEMAN, P.L.M.
(2001), Reed beds: Constructed wetlands for
municipal wastewater treatment plant sludge
dewatering. Wat. Sci. Tech., 44,11-12, 393-398.
[3] BENAMEUR, N. (2010). Analyse des
microorganismes présents dans les lits à macrophytes
lors de la phytoépuration des eaux usées, Mémoire de
magister, Université de Biskra.
[4] BOULARBAH, A. (1996). Interactions entre métaux
lourds et bactéries : conséquences sur la mobilité des
métaux et sur le diagnostique des sols pollués. Th.
Doct. Univ Marrakech, 101 p.
[5] BRIX, H. (1997). Do macrophytes play a role in
constructed wetlands systems, Wat. Sci. and
Technologie, 35,5,11-17.
[6] BRIX, H. (2005). Wastewater treatment in constructed
wetlands: System design, removal processes, and
treatment performances. In G. A. Moshiri (org),
constructed wetlands for water quality improvement.
[7] FRANCK, R. (2002). Analyse des eaux : Aspects
réglementaire et techniques. Edition CRDP Aquitaine
décembre.
[8] GHAOUCH, M. (1998). Détermination des métaux
lourds dans les eaux usées, épuration par des
polymères d’origines naturelles et test sur les
végétaux, Mémoire de DEA. Agence universitaire de
la Francophonie- France.
[9] HERMAN, D.C., ARTIOLA, J.F., MILLER, R.M.,
(1995). Removal of cadmium, lead and zinc from soil
by a Rhamnolipid Biosurfactan. Environmental
Science and Techology, 29, (9) ,2280-2285.
[10] MIMECHE, L., MANCER, H., DEBABECHE, M.
(2010). Analyse du pouvoir épuratoire D’un filtre
implanté de Phragmites Australis pour traitement des
eaux usées sous climat semi aride – région de Biskra,
Tunisian Journal of Medicinal Plants and Naturel
Products, 4, 1(1), pp. 10-15.
[11] MOLL, D. (2005). Les normes de rejet des eaux et les
paramètres d'analyses de la pollution (Grenoble eau
pure rapport).
[12] SEGHAIRI, N., DEBABECHE, M. (2011).
Possibilités de rétention du cuivre et du zinc sur un
filtre planté de papyrus, Communication orale, 3ème

Edition du Congrès International sur Eau, Déchets et
Environnement- Fès- Maroc.
[13] TIGLYENE, S., MANDI, L. et JAOUAD, A.E.
(2005). Enlèvement du chrome par infiltration
verticale sur lits de Phragmites australis (Cav.), Rev.
Sci. Eau . p177-198.
[14] VYMAZAL, J. (2007). The use of sub- surface
constructed wetlands for wastewater treatment in the
Crezch Republic : 10 years experience. Ecologies
Engineering, 18, 633-646.
Comment citer
SEGHAIRI, N. et al. ELIMINATION DU CUIVRE PRESENT DANS LES EAUX USEES INDUSTRIELLES SUR UN FILTRE PLANTE DE TAMARIX. Courrier du Savoir, [S.l.], v. 15, mai 2014. ISSN 1112-3338. Disponible à l'adresse : >http://revues.univ-biskra.dz/index.php/cds/article/view/398>. Date de consultation : 11 jui. 2020
Rubrique
Articles