MOUVEMENT ASSOCIATIF ET SAUVEGARDE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN. ETUDE COMPARATIVE DE CAS EN ALGERIE ET EN FRANCE

  • BELAKEHAL AZEDDINE Lacomofa (Laboratoire de Conception et de Modélisation des Formes et des Ambiances Urbaines et Architecturales) Département d’Architecture, Université Khider Mohamed, BP 145 RP 07000 Biskra
  • FARHI ABDALLAH Lacomofa (Laboratoire de Conception et de Modélisation des Formes et des Ambiances Urbaines et Architecturales) Département d’Architecture, Université Khider Mohamed, BP 145 RP 07000 Biskra
  • MAZOUZ SAID Lacomofa (Laboratoire de Conception et de Modélisation des Formes et des Ambiances Urbaines et Architecturales) Département d’Architecture, Université Khider Mohamed, BP 145 RP 07000 Biskra
  • NACEUR FARIDA Université de Bejaia
  • ZEROUALA MOHAMED SALAH EPAU Alger
  • BOUKARZAZA HOSNI Université de Constantine
  • BEN SACI ABDELKADER5 Laboratoire CRESSON, Ecole d’Architecture de Grenoble
  • DUPRAT BERNARD Laboratoire LAF, Ecole d’Architecture de Lyon

Résumé

L’Algérie a récemment connu l’émergence de mouvements associatifs impliqués dans divers domaines tels que la culture, la
société et le sport. Ce phénomène n’a pas été suffisamment investi et demeure encore inconnu sur un bon nombre d’aspects.
L’objectif de la présente recherche est d’explorer l’impact du mouvement associatif sur la sauvegarde du patrimoine urbain et
architectural. Une analyse comparative a été menée sur des cas d’étude en Algérie et en France. Quatre associations, deux en
Algérie et deux autres en France, ont fait l’objet d’une enquête menée au moyen de questionnaires et d’interviews de même
que par l’observation des lieux patrimoniaux objets de sauvegarde. Les résultats de l’enquête révèlent des différences notoires
quant aux aspects juridiques, financiers et sociaux entre les associations algériennes et françaises et qui laissent entendre
qu’elles sont, en grande partie, à l’origine des échecs rencontrés par les associations algériennes et le succès connu par les
associations françaises.

Références

[1] CRASC (2002). Le Mouvement Associatif au
Maghreb. Actes du Colloque sur le Mouvement
Associatif au Maghreb, CAHIERS DU CRASC, n° 5.
[2] Derras, O. (2002). Texte de Présentation. Actes du
Colloque sur le Mouvement Associatif au Maghreb.
CAHIERS DU CRASC, n° 5, pp.7-13.
[3] Le Coz J. (1990). Espaces méditerranéens et
dynamiques agraires. Etat territorial et communautés
rurales. OPTIONS MEDITERRANEENNES,
CIHEAM-UNESCO/MAB, n°2 de la série B: Etudes
et recherches, Montpellier.
[4] M.A.J.S. (Ministère Algérien de Jeunesse et Sport)
(2001). Annuaire Statistique.
[5] Municipalité de Dubaï (2004). Actes de la 1st

International Conference and Exhibition on
Architectural Conservation. Theory and Practice, 14-
16/03/2004, Dubai.
[6] Municipalité de Dubaï (2007). Actes de la 2nd

International Conference and Exhibition on
Architectural Conservation. Opportunities and
Challenges in the 21st
Century, 11-13/02/2007, Dubai.
[7] Ouf A. M. S. (2000). Urban Conservation. Concepts
for the New Millennium in the United Arab Emirates.
Ed. Zayed Center for Heritage and History, Al-Ain.
[8] StatSoft (1997). STATISTICA. Guide de l’Utilisateur.
Partie 1 : Référence - Présentation du Programme.
Partie 2 : Vue d’Ensemble des Méthodes Statistiques.
Ed. StatSoft, Tulsa.
Comment citer
AZEDDINE, BELAKEHAL et al. MOUVEMENT ASSOCIATIF ET SAUVEGARDE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN. ETUDE COMPARATIVE DE CAS EN ALGERIE ET EN FRANCE. Courrier du Savoir, [S.l.], v. 9, mai 2014. ISSN 1112-3338. Disponible à l'adresse : >http://revues.univ-biskra.dz/index.php/cds/article/view/496>. Date de consultation : 15 jui. 2020
Rubrique
Articles