UNE APPROCHE CONNEXIONNISTE POUR LA TRADUCTION AUTOMATIQUE DES TEXTES ARABE EN FRANÇAIS

  • K. REZEG Département d’Informatique - Université Mohamed KHIDER Biskra
  • M. T. LASKRI Département d’informatique - Université BADJI Mokhtar Annaba

Résumé

La traduction automatique des textes d’origine humaine est une application fort complexe appelée à appréhender les univers
textuels ouverts, sans aucune contrainte quant à leur nature ou à leur diversité. Pour résoudre cette problématique, plusieurs
tentatives ont été entamées ayant à chaque fois pour objectif l’obtention d’une meilleure qualité de traduction. Mais devant les
diverses ambiguïtés de la langue naturelle, ce problème de traduction est loin d’être simple à résoudre. En effet, en absence de
la maîtrise du contexte la plupart des phrases sont ambiguës. C’est pour cette raison, que les recherches actuelles dans ce
domaine se sont orientées d’abord vers la maîtrise du sens véhiculé par les phrases avant de procéder au processus même de la
traduction. En effet, traduire sans comprendre mène directement vers un échec. Pour ce faire, et dans le but d’augmenter la
qualité de traduction, nous proposons une approche neuronale pour la génération des différents cas sémantiques relatifs aux
différents composants de la phrase pour cerner d’abord le sens et de générer ensuite la traduction dans la langue cible. Ce qui
nous a permis d’obtenir des résultats satisfaisants, comparativement à des travaux similaires utilisant d’autres techniques.
Effectivement, Les techniques connexionnistes sont robustes, elles ont la réputation d’offrir des bonnes capacités, elles sont
parallèles et elles s’appuient sur les notions de calcul réparti et de raisonnement distribué.
Dans notre approche, nous avons utilisé un apprentissage supervisé par un réseau simplement récurrent d’ELMAN (SRN)
pour apprendre les techniques de traduction avec une performance similaire à celle des humains, ce qui constitue une première
phase de notre système, celle de l’apprentissage. Une deuxième phase du système constitue la partie test et généralisation pour
mesurer le degré de généralisation du réseau par rapport à ce qu’il appris durant la phase d’apprentissage.
Le réseau de neurones utilise, tient compte de la représentation approfondie en utilisant les cas sémantiques et la représentation
surfacique en utilisant les éléments qui indiquent la forme de la phrase.

Références

Une approche connexionniste pour la traduction automatique des textes Arabe en Français
67
[9] [Las-95] Mohamed Tayeb LASKRI et R. MAHDJOUBI,
«Traitement automatique de la langue arabe en vue
d’une traduction automatique des textes vers la langue
française». Proc. 3èmes Journées Internationales de
traitement de données textuelles JADT’95. Rome,
Italie, 11-13 Décembre 1995.
[10] [Mef-00] Karima MEFTOUH, «Un réseau simplement
récurrent pour la génération d’une représentation
interne du sens en langue arabe basée sur les cas
sémantiques » Mémoire de Magister, Université de
Annaba 2000
[11] [Nao-02] NAOUI Oum El Kheir, «Analyse
automatique avec d’un groupe nominal (application à
la traduction automatique) » Mémoire de Magister,
Université Es-senia , Oran 2002
[12] [Tou-92] Clause TOUZET, «Les réseaux de Neurones
artificiels, Introduction au connexionnisme». Cours,
Exercices et travaux pratiques Juillet 1992
[13] [Tai-97] Nacera TAIBI Née MELLITI, « Contribution
à l’étude du traitement automatique des erreurs dans un
texte écrit en arabe » Mémoire de magister ENSLSH
1997[1] [Arc-95] Dominique ARCHAMBAULT, «Proposition
de réseaux neuromimétiques par le traitement du
langage naturel» Thèse de Doctorat 3eme Cycle 1995
[2] [Beg-92] Geroge BERG , «A connexionist parser with
recursive sentence structure and lexical
disambiguisation» AAAI-92 American Association for
artifical intelligence
[3] [Elm-90] Jeffry ELMAN , «Finding Structure in
Time » Cognitive science 14/179-211 1990
[4] [Gen-94] G.GENELEX, «Rapport sur la couche
sémantique. Projet Eureka Genelex. Copyright
ASSTRIL, GSI-Erli , IBM France, Sema Group» 1994
[5] [Gro-97] M.GROSS, «La traduction automatique, dans
les langues du monde », dossier hors série pp. 126-
130 » 1997
[6] [Int-01] Traduction - Terminotique - Lexicographie sur
le site de l'Observatoire Wallon de l'Info route & du
Traitement Informatique des Langues
http://www.owil.org/traduc.htm#TA
[7] [Int-02] Livre Blanc Traduction,
http://www.softissimo.com/products/infotrad.htm
[8] [Jod-93] Jean François JODUIN , «Réseaux de
neurones et traitement de langage naturel : Etude des
réseaux de neurones récurrents et de leurs
représentations», Thèse de Doctorat de l’université
PARIS XI ORSAY 1993
Comment citer
REZEG, K.; T. LASKRI, M.. UNE APPROCHE CONNEXIONNISTE POUR LA TRADUCTION AUTOMATIQUE DES TEXTES ARABE EN FRANÇAIS. Courrier du Savoir, [S.l.], v. 8, mai 2014. ISSN 1112-3338. Disponible à l'adresse : >http://revues.univ-biskra.dz/index.php/cds/article/view/514>. Date de consultation : 15 jui. 2020
Rubrique
Articles