Etude de la résistance a la fissuration des plaques en l’aluminium réparées par des patchs en composites

  • Lahouaria ERROUANE Laboratoire structure de composite et innovants – LSCMI, Faculté de génie mécanique, BP 1505 El M’Naouer, USTOMB, Oran, Algérie
  • Nadjia DEGHOUL Laboratoire structure de composite et innovants – LSCMI, Faculté de génie mécanique, BP 1505 El M’Naouer, USTOMB, Oran, Algérie
  • Zouaoui SEREIR Laboratoire structure de composite et innovants – LSCMI, Faculté de génie mécanique, BP 1505 El M’Naouer, USTOMB, Oran, Algérie
  • ElArbi Mohammed BENNEGADI Laboratoire structure de composite et innovants – LSCMI, Faculté de génie mécanique, BP 1505 El M’Naouer, USTOMB, Oran, Algérie
  • Khamis HADJAZI Laboratoire structure de composite et innovants – LSCMI, Faculté de génie mécanique, BP 1505 El M’Naouer, USTOMB, Oran, Algérie
  • Mokhtar KHALDI Laboratoire structure de composite et innovants – LSCMI, Faculté de génie mécanique, BP 1505 El M’Naouer, USTOMB, Oran, Algérie

Résumé

La caractérisation mécanique des matériaux repose sur l’étude de son comportement vis-à-vis des sollicitations extérieures qui engendrent des contraintes et des déformations est l’étape indispensable dans les applications industrielles données qui exigent la connaissance et la maîtrise de caractéristiques mécaniques des matériaux choisis. A ce stade on recourt à un certain nombre d’essais normalisés pour accéder aux grandeurs caractéristiques des matériaux, du module d'Young à la limite d'élasticité, en passant par la ténacité ou la résistance à la fatigue.Le premier objectif de cette étude portera donc sur la caractérisation mécanique usuelle indispensable pour l’estimation le module d’Young ainsi que la limite élastique et plastique  des plaques en aluminiums minces et épais en vue de prédire leur aptitude de résistances aux sollicitations mécaniques impose. Des plaques en résine ont été aussi caractérisées dans cette étude par la présentation une technique expérimentale la  plus couramment utilisée dans les industries, et pour atteindre le deuxième objectif de ce travail, on a  fait une modélisation numérique  par le code de calcul Ansys des plaques  en aluminium minces présentant des défauts centraux à des différentes tailles avec et sans collage des patchs en fibres de carbone.  En utilisant la loi Paris, le nombre de cycle est estimé pour différentes tailles de fissures.

Références

[1] B. Chapuis, D. Osmont. Contrôle santé intégré par méthode ultrasonore des réparations composites collées sur des structures métalliques. Laboratoire Ondes et Acoustique – ESPCI, Université Paris 7, CNRS UMR 7587. 2010.
[2] M.L. Pastor , X. Balandraud, M.Grediac, J.L. Robert. On the fatigue response of aluminium specimens reinforced with carbon–epoxy patches . Composite Structures 83 237–246, 2008.
[3] A. Baker. Development of a Hard-Patch Approach for Scarf Repair of Composite Structure ». Defense science and technology organization document control data. , 2006
[4] A. Baker, 2008. Structural health monitoring of a bonded Composite patch repair on a fatigue-Cracked F-111C Wing .
[5] A. Baker, R. Francis, J. Rhys. Advances in the Bonded Composite Repair of Metallic Aircraft Structure ». Volume 1. ELSEVI ER.2002.
[6] H. Errouane, Z.Sereir, A.Chateauneuf. Numerical model for optimal design of composite patch repair of cracked aluminum plates under tension. International Journal of Adhesion & Adhesives 49.64–72. 2014.
[7] E. Emin , T.G. Süleyman, T. Mzaffer. Fatigue and fracture analysis of aluminum plate with composite patches under the hygrothermal effect. Composite Structures 92.2622–2631. 2010.
Publiée
2017-01-01
Comment citer
ERROUANE, Lahouaria et al. Etude de la résistance a la fissuration des plaques en l’aluminium réparées par des patchs en composites. Science des matériaux (Laboratoire LARHYSS), [S.l.], v. 8, n. 01, jan. 2017. ISSN 2352-9954. Disponible à l'adresse : >http://revues.univ-biskra.dz/index.php/sdm/article/view/1928>. Date de consultation : 28 avr. 2017