Point de vue sur les littératures numériques

  • Philippe Bootz Université de Paris 8

Résumé

On tente souvent d’aborder la littérature numérique à partir d’une définition. Mais la littérature n’est pas un concept du même type que les concepts mathématiques, c’est un concept culturel. La définition y joue-t-elle alors le même rôle ? Est-elle de la même nature ? Une définition est-elle utile, nécessaire, incontournable dans le domaine culturel ? C’est à ces questions que nous réfléchissons dans cette partie. Dans le domaine culturel, la question de la définition renvoie donc immédiatement sur celle de la légitimité : qui est légitime pour poser une définition ? Et pose la problématique de l’exclusion : définir un domaine culturel en exclut automatiquement les objets non conformes à la définition. D’où cette seconde question : une définition culturelle peut-elle, ou doit-elle, être pérenne ?


We often try to approach digital literature from a definition. But literature is not a concept of the same type as mathematical concepts, it is a cultural concept. Does the definition then play the same role? Is it of the same nature? Is a definition useful, necessary, unavoidable in the cultural field? These are the questions we reflect on in this section. In the cultural domain, the question of definition therefore immediately refers to that of legitimacy: who is legitimate to pose a definition? And poses the problem of exclusion: defining a cultural domain automatically excludes objects that do not comply with the definition. Hence this second question: can a cultural definition, or should it, be sustainable?

Publiée
2022-03-31
Comment citer
BOOTZ, Philippe. Point de vue sur les littératures numériques. ODILL, [S.l.], v. 1, n. 01, mars 2022. Disponible à l'adresse : >http://revues.univ-biskra.dz/index.php/odill/article/view/4523>. Date de consultation : 07 oct. 2022