Quand la littérature se lit avec les mains. Délinéarisation et relationalité dans l’écrilecture numérique

  • Marie-Anne Paveau Université Paris 13

Résumé

Cet article, qui se situe dans la perspective de la linguistique, spécifiquement de l'analyse du discours, propose de formuler et de décrire les questions posées à l’approche linguistique et discursive des énoncés par la multimodalité et l'hétérogénéité sémiotique ou plurisémioticité de la littérature et de l’écriture numérique native. Par native, j'entends produite dans un univers numérique conçu comme un milieu, et non comme un support, conception encore trop fréquente dans l'analyse des énoncés du web : la notion de milieu implique en effet que les énoncés et leur environnements sont co-constitutifs, les deux étant inséparables les uns des autres, alors que celle de support maintient une autonomie de l'écriture qui n'a pas de sens dans le cas des écritures produites en ligne sur le web via des appareils. Il est question dans ce travail du web, et non de l'internet dans son ensemble : par web j'entends le web statique 1.0 et le web social ou conversationnel 2.0, ce qui exclut donc d'autres services de l'internet comme le courrier électronique par exemple.


This article, which takes place in the perspective of linguistics, specifically discourse analysis, proposes to formulate and describe the questions posed to the linguistic and discursive approach of statements by the multimodality and the semiotic heterogeneity or plurisemioticity of literature and native digital writing. the statements and their environments are co-constitutive, the two being inseparable from each other, while that of support maintains an autonomy of writing which does not make sense in the case of writings produced online on the web via machines. This work deals with the web, and not the internet as a whole: by web I mean the static web 1.0 and the social or conversational web 2.0, which therefore excludes other internet services such as the e-mail for example.

Publiée
2022-03-31
Comment citer
PAVEAU, Marie-Anne. Quand la littérature se lit avec les mains. Délinéarisation et relationalité dans l’écrilecture numérique. ODILL, [S.l.], v. 1, n. 01, mars 2022. Disponible à l'adresse : >http://revues.univ-biskra.dz/index.php/odill/article/view/4525>. Date de consultation : 01 jui. 2022